Passer au contenu principal
Contactez-nous
Numéros de téléphone et heures
Centre d’aide

Explorez nos ressources d’aide en ligne

Aide

Domaines Aide

Qu'est-ce que le DNS ?

Vous avez peut-être entendu parler des DNS (Domain Name Systems, c’est-à-dire Systèmes de noms de domaine) lorsque vous avez enregistré votre domaine ou créé votre site web. Mais à quoi correspondent les DNS et pourquoi sont-ils si importants ? Les DNS alimentent internet en convertissant les noms alphabétiques en adresses IP numériques. Ils le font de telle sorte que vous n’ayez qu’un seul nom de domaine à mémoriser, par exemple coolexample.com, plutôt qu’une adresse IP numérique. Les DNS constituent l’épine dorsale d’internet. Sans eux, vous ne pourriez pas envoyer d’emails, ni faire défiler les publications Instagram ou jouer à des jeux vidéo avec vos amis.

Alors à quoi correspondent les DNS et pourquoi sont-ils si importants ?

Autrefois, quand vous vouliez appeler une personne, vous deviez connaître son numéro de téléphone, l’avoir noté dans un répertoire ou un Rolodex, ou encore le rechercher dans un épais annuaire papier. Aujourd’hui, nos téléphones portables peuvent stocker ces numéros de téléphone dans des listes de contacts, et chaque numéro est associé à une personne ou une entreprise donnée. Si vous voulez appeler votre copine Jeanne, vous n’avez pas besoin de vous souvenir de son numéro de téléphone : vous avez juste besoin de rechercher son nom dans votre liste de contacts pour l’appeler.

Les DNS constituent en quelque sorte la liste de contacts d’internet, mais au lieu d’associer des gens à des numéros de téléphone, ils associent des noms de domaines à des adresses IP. Les adresses IP sont le langage d’internet. Les ordinateurs communiquent entre eux à l’aide d’un protocole internet ou d’adresses IP constitués d’une série de chiffres et de lettres, par exemple 50.63.202.40 (adresse IPv4) ou 2001:0db8:85a3:0000:0000:6a2e:0371:7234 (adresse IPv6).

Cela dit, ces longues suites de chiffres et de lettres ne sont pas très pratiques à mémoriser. Les DNS associent donc les adresses IP à des noms de domaines conviviaux, comme coolexample.com. La mémorisation d’un nom de domaine est généralement bien plus facile que de se souvenir de toutes ces adresses IP, et il est ainsi plus agréable de naviguer sur le web.

Très bien, mais comment les DNS fonctionnent-ils en réalité ?

Vous avez peut-être déjà entendu les termes requête DNS ou recherche DNS lors d’une recherche d’informations sur les DNS. Il s’agit de façons courantes de faire référence au mode de fonctionnement des DNS pour vous amener sur un site web particulier. Toutefois, ce processus s’effectue en plusieurs étapes, que nous allons à présent décrire individuellement. Attention, ça va devenir un petit peu technique.

  1. La requête : elle commence lorsque vous saisissez un nom de domaine, comme coolexample.com, dans la barre d’adresse de votre navigateur web. Une fois que vous avez saisi un domaine, une requête commence à rechercher l’adresse IP de coolexample.com pour que votre navigateur puisse afficher le contenu correspondant. La requête commence par consulter le serveur racine pour savoir vers où se diriger.
  2. Les serveurs racine : il existe 13 serveurs racine en activité à travers le monde. Ils connaissent toutes les informations DNS de tous les domaines. Le serveur racine analyse ces informations DNS pour savoir où il doit chercher à l’étape suivante : le serveur de noms TLD.
  3. Les serveurs de noms TLD : le TLD (Top-Level Domain, ou domaine de premier niveau) correspond à la fin d’un nom de domaine, par exemple, .com dans coolexample.com. Parmi les TLD les plus courants, citons .com, .net et .org, et parmi les plus populaires spécifiques à certains pays, .uk, .ca et .au. Tous les TLD ont un serveur de noms TLD spécifique qui stocke les informations DNS de ce TLD en particulier. Donc si je veux me rendre sur le site coolexample.com, la requête initiale doit consulter les serveurs de noms du TLD .com pour trouver les serveurs de noms de domaine correspondant à coolexample.com.
  4. Le serveur de noms de domaine : c’est à cet emplacement que se trouve le fichier de zone DNS correspondant à coolexample.com, et ce fichier de zone contient tous les enregistrements DNS. Ces enregistrements, par exemple des enregistrements A, des enregistrements MX ou encore, des sous-domaines peuvent être ajoutés au fichier de zone, mais aussi modifiés ou supprimés. La requête initiale recherche dans le serveur de noms de domaines l’enregistrement A correspondant à coolexample.com, qui est associé à une adresse IP spécifique. C’est cette adresse IP que notre requête utilise pour récupérer et afficher dans votre navigateur web le contenu du site web correspondant à coolexample.com.

N’oubliez pas que les DNS peuvent faire quelques pauses en cours de route, que des blocages se produisent parfois ou que tout ne se déroule pas toujours comme prévu. Il peut arriver que les modifications d’un DNS mettent jusqu’à 48 heures pour s’afficher sur internet au niveau mondial. Si vous souhaitez obtenir plus de détails sur le fonctionnement des DNS, consultez ce guide pratique de Verisign.

Encore quelques détails à propos des serveurs de noms...

Avez-vous déjà entendu quelqu’un dire qu’il allait « changer les serveurs de noms » de votre domaine ? C’est parce que la dernière étape de la requête consiste à vérifier les serveurs de noms du domaine par rapport à cette adresse IP si importante. Vous devez disposer des serveurs de noms adéquats pour que la requête puisse trouver la bonne adresse IP.

Il y a toujours au moins deux serveurs de noms pour un domaine, et quand ils sont modifiés, l’endroit à partir duquel le DNS est géré change également. Par exemple, si le domaine utilise des serveurs de noms GoDaddy par défaut, le fichier de zone DNS se trouvera sur votre compte GoDaddy. En revanche, si le domaine utilise des serveurs de noms d’une autre entreprise, le fichier de zone DNS est celui de cette entreprise.

Que dois-je faire de mon DNS ?

À présent que vous savez un peu mieux ce qu’est un DNS et comment il fonctionne, vous pouvez commencer à en utiliser un avec votre compte GoDaddy. Le moyen le plus simple d’accéder à votre DNS est de vous connecter à votre portefeuille de domaines GoDaddy, de cliquer ou d’appuyer directement sur votre nom de domaine, puis de sélectionner Gérer les DNS. Votre fichier de zone DNS doit maintenant s’afficher. Vous l’avez deviné, c’est de là que vous gérerez le DNS for de ce domaine.

À partir de là, vous pouvez effectuer la plupart des tâches DNS :

La plupart des mises à jour DNS prennent effet en moins d’une heure, mais leur mise à jour globale peut prendre jusqu’à 48 heures.

Que faire si je me retrouve bloqué ?

Il est vrai que la gestion des DNS est assez complexe et que cela peut être perturbant. Nous avons travaillé d’arrache-pied pour assurer la fluidité de la gestion des DNS, et nous y apportons sans cesse des améliorations. En cas de problème ou si vous avez des questions, vous pouvez consulter nos articles d’aide sur les différentes tâches DNS, nos vidéos explicatives des tâches liées aux domaines, ou encore contacter l’un de nos conseillers GoDaddy primés.

Étape connexe

En savoir plus

  • Prêt à découvrir le fonctionnement du DNS ? Commencez votre aventure en ligne avec notre DIY Websites + Marketing.